Panic In The Air : Le jeu !

C'est l'histoire de parachutistes qui pour battre un record veulent tirer leur parachutes le plus tard possible. Et pendant le saut, ils murmurent tous entre leurs dents :

« Jusqu'ici, tout va bien... Jusqu'ici, tout va bien... Jusqu'ici, tout va bien.... »

Mais l'important, c'est pas la chute. C'est l'atterrissage.

Affiche pita

Panic In The Air est un jeu de cartes où des parachutistes (vous) tentez de battre un record de Chute libre face aux autres joueurs. Le jeu peut se résumer à une question fatidique : Quand ouvrir son parachute ?

- Trop tôt, vos adversaires vont faire une meilleure performance.

- Trop tard.... Plaf. The end. Hasta la vista, baby. On vous fait un dessin ?

 

Au début du jeu, les parachutistes tentent d'accumuler le plus de cartes Chute sur leur personnage en les posant devant eux. Il y a des cartes de 100m, 200m et 300m. Au fur et a mesure qu'ils piochent pour trouver des cartes Chute, la pioche réduit. Or, dans les dix dernières cartes, il y a la carte RIP. Celle-ci signifie que les parachutistes ont été trop audacieux. Si un des joueurs la pioche, il la montre aux autres, et tous ceux qui n'avaient pas tiré leur parachute avant que cette carte ne soit tirée sont morts.

Or, pour ouvrir son parachute, il faut avoir les mains libres, donc plus de cartes dans sa main. Il s'agit donc d'emmagasiner des cartes dans sa main pour trouver des « Chute » mais de savoir quand s'en débarrasser avant qu'il ne soit trop tard.

Les joueurs jouent chacun leur tour dans le sens des aiguilles d'une montre et ont à chaque fois 2 actions, qui peuvent être piocher, poser une carte, ou les deux. Les cartes posées peuvent l'être sur soi ou sur les adversaires, car certaines sont faites pour faire perdre pied à vos voisins et rattraper votre retard...

Les cartes d'action :

La carte Click-Clack mise sur un personnage ouvre la sécurité de son parachute. Dans l'immédiat, rien de dramatique, mais quand il ouvrira son parachute, il va s'écraser. S'il veut éviter ça, il faudra qu'il mette à un moment ou un autre un deuxième Click-Clack pour refermer la sécurité. S'il en reçoit un troisième, sa sécurité est de nouveau menacée ! Etc... Donc veillez à avoir un nombre de Click-Clack pair au moment de tirer la poignée. Sauf que les cartes des joueurs sont empilées et inaccessibles, alors il faut s'en rappeler !

La carte Wind, lorsqu'elle est posée, fait déplacer chez les voisins de saut la dernière carte posée sur chaque personnage, dans le sens de la flèche.

La carte Risk : posée sur son personnage, elle fait piocher deux cartes dans la pile. Posée sur un autre personnage, elle fait piocher 2 carte dans sa main.

La carte Solo mise sur un personnage le protège pour un tour des actions des autres : Click-Clack et Risk ne peuvent être posés sur le personnage, et le Wind ne l'affecte pas. Mais il n'est pas protégé contre la mort !

 

Panic In The Air est assez simple pour être joué – et gagné ! – par des enfants de huit ans. Parce que les adultes qui se croient plus malins que tout le monde vont tenter de récolter plus de points, faire de fausses estimations, élaborer des stratégies et des attaques vicieuses qui vont probablement se retourner contre eux et finalement s'écraser. Alors que les enfants, dont les genoux écorchés sont là pour leur rappeler le danger de tomber, sauront peut-être s'arrêter à temps.

 

Panic In The Air : Vous allez vous éclater !

un jeu de voyage ou de salon qui tient dans la poche. Jusqu'à 10 joueurs !

Durée : 10-15mn. A partir de huit ans.

Sortie cet été. Edité par Exod Games.

C'est moi qui l'ai fait !

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 07/03/2019

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×